Mi(s)ScellaneaCorine

Mi(s)ScellaneaCorine

Le siège d'un fou

 

 

 

 

 

Le siège, ou le fauteuil comme vous voulez.

 

Mais enfin, il se trouve que le verbe assiéger existe, mais qu'affauteuiller, 'y a pas.  

 

Et dire que ce blog était majoritairement humoristique. Ce qu'il ne faut pas faire. On sort à peu près du covid, la Russie maintenant. 

 

 

 

  

 

 

A chacun de nos problèmes existentiels, que pourrions-nous faire ? Ca n'est pas que nous manquions d'idées, mais certainement n'avons-nous pas suffisamment de déraison (je pèse mes mots) mâtinée de violence et de mégalomanie pour jouer avec des boutons, jusqu'à présent. Radio activity. Criant

 

 

 

Il n'est pas superflu pour un gouvernant russe de relire le dico, car le sens du mot existentiel semble avoir semble être passé à la trappe lors de son instruction (ou une ligne accidentellement sautée, elle aussi ? ) et par ce fait, mal compris par un spécialiste des conditions de vie ; de même celui de "menace", pris  et retourné à contresens depuis plus de 2 semaines par un homme au calme froid, aux yeux de glace, à la mâchoire crispée depuis sa carrière au KGB. Comment faire confiance au calme de ces mains consciemment posées à plat sur un bureau, maîtrisant leur fureur ? 

 

Sans cela, reconnaissons que le manuel des retournements de situations est parfaitement assimilé. Les pages en sont, je n'en doute pas, cornées.  

 

 

 

Je reprends ce que je disais début mars, alors que je ne voulais pas salir mon blog avec ça : une manie silencieuse rampe. Un ''moi'' hypertrophié gesticule à l'intérieur de l'homme qui secoue des souvenirs incontinents, obsessionnels. Le danger se tait d'abord. Que serait-ce imbibé de Vodka ?? Un chef d'état qui serre la vis à l'alcool, mais ne se tient plus. N'oublions pas de nombreux empoisonnements, sans état d'âme.

 

La pire folie n'est pas toujours celle qui crie. On ne s'en méfie pas assez. Certains avaient prévenu. 

 

 

 Il est impardonnable, il est inécoutable. 

 

 

 

A-t-il profité d'une solitude dans ces 2 ans dont le monde a souffert pour parachever ses plans, sachant le matériel en place depuis longtemps ? Des roues qui tournent depuis 20 ans. Vingt ans de répétitions mentales. Maintenant, on tourne, da ! « Tout d'abord, tout est de leur faute, Otan n'a pas voulu faire amitié avec Russie, Ukraine vouloir faire ami avec Otan, Ukraine a bombe » (voulez-vous montrer au monde entier de combien vous disposez, vous ?) « et avoir des labos chimiques, eux avoir labos covid. Normal bombarder le plus gros avion Ukraine. Plus de rêve pour elle ». Ainsi parle Poutine. 

 

 

 

 

Sur quelles ruines régner ensuite après la bombe ? Et à une bombe, ne faudrait-il répondre que par la ''diplomatie'' ? La diplomatie ! Gagner du temps, d'un côté comme de l'autre. J'appuie, j'appuie pas. Comme au bac à sable : « attention, si tu fais ça, eh ben moi je, je, ». 

 

 

 

Tout a une fin.

 

Des milliardaires qui n'ont que cela à penser recherchent fébrilement la vie éternelle, alors qu'ont presque été vilipendés d'exister ''les vieux'' dans la crise du covid. :-( La vie éternelle, au mieux et au pire, des clones itératifs ? Ridicule.

 

70 ans, quelles sortes de médecins, s'il en reste (il doit se garder le sien, mais sait-on jamais) accepteront de trouver un remède à l'écueil de son existence le jour où il se présentera ? Vingt pour détruire d'un pays dont il ne connaissait plus rien. 

 

 

 

 

Je t'en ficherai, de l'existentiel. On a l'air fin avec notre doigté. Sinon ?

 

Le mal-aimé incompris attend le moindre signe pour le désigner sous celui d'une attaque et tenter de mettre SA menace à exécution. 

 

Des mensonges depuis fin février 2022.

 

Ce qui n'empêche pas ses discours publics, comme d'autres défis ''des ressources suffisamment importantes" à notre face. Je suis étonnée qu'il ne prenne pas le stylo pour changer le système administratif qui l'ennuie. Des crédits. Je pense que les crédits font en Russie comme ailleurs des dettes, avec des intérêts. Mais il a à coeur celui des citoyens !!! Comme c'est mignon :-(

 

Il aurait dû écrire des contes. Quel dragon serait mort à la fin ? Tout le monde a compris, mais j'ai du mal à écrire son nom. Dire que des gens sensés portent le prénom de Vladimir. 

 

 

 

 

On croit rêver quand on entend prononcer ''nazis'', ""dénazifier" dans la bouche d'un chef d'état qui nous ramène à 1939 et Danzig. hitler non plus n'avait pas gobé 1918. Qui croit que le Donbass tire actuellement un profit de ce chaperon ?  

 

L'histoire ne retiendra comme héros qu'un peuple ukrainien s'étant battu comme un lion et des Russes contraints de lutter, ou de quitter leur pays. Ils/elles font preuve de courage, obéissant aux ordres de guerre dont on comprend qu'elle ne satisfait que la frustration de leur roi obnubilé par un passé.

 

Ils/elles sont braves en attaquant la désinformation. Le prix qu'ils en payent tous est cher.

 

Une partie du peuple, naïvement, croit encore ce que leur grand chef lui dit. Ce petit père du peuple parle très bien.  

 

 

 

Comment ne pas penser aux Kennedy (les 2), à Martin Luther King, au nom de Gandhi (le Mahatma et Indira), à Benazir Bhutto, Yitzhak Rabin, aux présidents africains assassinés. Et il y en a d'autres. Ceausescu se croyait indestructible, Kadhafi faisait des risettes,...  

 

Dieu est grand (!), je n'ai aucune aptitude à gouverner ! Le mot diplomatie aurait été omis de mon dictionnaire aux pages écornées (également), je n'envisagerais qu'un seul moyen, rapide, définitif. 

 

 

 

  

Quoi qu'il en soit, une chose est sûre, même les dictateurs meurent un jour. Comme de celles des victimes de guerre, de leur tête ne coule que du sang, banalement, ni plus, ni moins. Plutôt moins, puisqu'on ne peut y associer la dignité qui revient aux combattants.

 

 

Sourire au judo ne fait pas de vous un homme que l'on a envie de connaître, ni de donner à lire un jour à des lycéens l'histoire d'un personnage paranoïaque aigu aux délires de "menaces existentielles''.

 

 

Pour sauver une partie de son honneur, il aurait fallu qu'il s'arrête en chemin. 

 

 

 

Si l'on calcule les proportions, les moyens, les réussites et les efforts, il y a longtemps que l'Ukraine a gagné et que le dégoût connaît son camp. 

 

 

 

 

cadre salaud de pout.jpg

 Sur combien de têtes de missiles se tient le respect d'une diplomatie ? 

 

 

 

 

 cadre salaud de pout.jpg2.jpg

 

  Si la solitude n'existe pas, elle viendra pourtant vous rendre visite et s'installera. Les bombes n'arrangeront rien. Méfiez-vous de toutes les patiences usées « qui conduiront à des conséquences que vous n'avez jamais connues » (je reprends ses termes) dans votre histoire (personnelle).

Les Russes, un jour, ne pardonneront plus non plus.

Cessez d'associer votre peuple à votre nom comme on se sert d'un otage.

 

 

  

Ps suite aux nouvelles du soir : faire une omelette sans casser d'oeufs ? Se passer du gaz russe sera une de nos petites contributions occidentales. On ne peut pas tout avoir, pour garder la tête à peu près haute. Impossible de faire un pas en avant et un en arrière, cela serait aussi irrationnel qu'un danseur choisissant une carrière composée de danses de Saint Guy. 

 

C'est chaud, normal qu'on se brûle les pieds.

 

La fonction d'un blog est de s'exprimer. Que ce soit pour 3, 8, 100, ..., personnes. 

 

 



23/03/2022
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres