Mi(s)ScellaneaCorine

Mi(s)ScellaneaCorine

Le compagnon et le chat : titres de gloire et avantages

 

 

 

 

Différences, qualités et défauts

 

 

 

Le chat ronronne.

L'homme et la femme ronflent, ou en sont capables.

 

 

Le chat urine dans sa litière, secoue les dernières gouttes rapidement, rebouche et repart sans forfanterie.

Le compagnon humain à peu près pareil. Au mieux, il met l'abattant.

Ca, le chat ne le fait pas. 1 point pour l'homme.

 

 

Le chat très malade se cache sous le lit. Trop, car on a le droit de l'aider et il n'est pas toujours trop tard, quitte à sortir de l'effort aussi rouge qu'une écrevisse souffrant d'hypertension, les sinus boursoufflés (je fais une pause dans la blague : sérieusement, ça vaut le coup).

Point n'est besoin de s'aplatir la tête sous le lit pour récupérer son compagnon/concubin/époux et lui apporter les soins nécessaires. Il est parfaitement consentant pour faire l'ascension du sofa, ou du lit et s'abandonner (tant qu'il est fiévreux, ou inquiet) entre nos mains plus ou moins expertes, mais pleines de bonne volonté.

 

 

 

Ca peut arriver. Le chat tue un animal (rongeur, oiseau), qu'il dépose avec une certaine fierté, le cœur plein d'amour sur votre paillasson, ou à vos pieds en guise d'hommage, sursautant sur votre cri horrifié qu'il ne comprend pas.  

Si vous avez eu la guigne de vous mettre en couple avec un mec violent, voire criminel, c'est la police qui sera sur le paillasson à 6 du matin, le doigt sur la sonnette pour vous annoncer que votre tendre ami a occis un rival, une maîtresse, un bijoutier, un épicier,.... On ne flaire pas l'offrande, ça ne sent pas l'hommage.

 

 

Le chat connaît sur le bout de ses coussinets l'heure à laquelle vous lui remettez ses plats de résistance (même si lui et nous savons qu'il repère et conserve, malicieux, ses apéri-chats).

L'horloge gastrique de l'homme est plus excentrique.

 

 

 

L'homme sait lire les modes d'emploi. 

Le chat a quelques déficiences lexicales. Soyons indulgent avec le félin : Minou n'a jamais eu pour projet de parler notre langue couramment. Quelques mots suffisent. Se débattre avec le jargon des modes d'emploi. Aaaach ! ... Verdammt ! A quoi bon être chat ? 

 

 

 

Le chat, quand il remporte une victoire, ne miaule pas à en faire trembler la baraque.

 

L'homme quand il regarde, les mollets relevés sur le fauteuil, la victoire de SON équipe de foot à la télé, si. Il rugit sa joie. C'est bruyant.

 

C'est normal, le chat n'aime pas le foot.

L'homme dira : « où est le mérite ?!! Ce chat n'a aucun sens patriotique ». Car l'homme peut être drôle.

 

 

Ainsi va la vie.

 

 

 

Non, le chat, un peu de calme ce n'est pas une queue de poisson. Mais ça en a bien l'air !

 

                           :-) Corine

 

 

 

 

 

 

 



28/09/2022
20 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres