Mi(s)ScellaneaCorine

Mi(s)ScellaneaCorine

Le temps ?

 

   A moins que tous vos voisins de coudes ou de sièges soient fixés sur leurs textos comme ça arrive, on ne peut ignorer aucune conversation dans un bus. J'ai parfois l'impression d'entendre plusieurs chaînes à la fois, sans télécommande pour en arrêter une. On ne choisit pas. Je ne sais pas si je tombe mal, c'est rarement drôle. C'est affairé. 

 

Hier, c'était exceptionnellement calme. Quoiqie. Dans le bus derrière moi, deux voix très jeunes, semblait-il, s'exprimaient :

« que le temps passe vite » (je ne vous le fais pas dire !), « moi non plus, je ne vois pas passer les jours » (Incertain eh non, on a beau faire... Heureusement qu'il y a les agendas et nos poubelles de tri à sortir pour s'y retrouver un peu, mes pauvres Rigolant)... «Ca fait peur » Bouche cousue (ben ouais, mais...?).

J'ai eu un doute sur leur génération. Les voix auraient pu être trompeuses. Quand je les ai entendu descendre de leurs sièges, je me suis retournée légèrement. Elles se dépêchaient. Oh oui, elles étaient jeunes ! Je leur aurais donné à peine plus de 17 ans. Elles avaient écumé à peu près tous les clichés dont elles auraient pu se reposer encore durant quelques décennies - avant d'y songer.

 

 

Au contenu de leur conversation, intermédiaire entre deux truismes déprimants, je ne doute pas de leur dynamisme. Ce qui fait peur, c'est de ne pas voir les jours filer à 17-20 ans. C'est "un peu" tôt ; pour parler "vieux" ! En se renvoyant la balle à deux - voire plus, l'affliction risque amplifier chez chacune.

 

Du temps, nous avons théoriquement, technologiquement tout pour ne pas en perdre. Nous sommes obligés de constater que de tout faire en même temps semble ne rien régler.

 

Le temps est un étranger dont nous nous acharnons à comprendre la langue, tout en cherchant à dompter nos moyens. Il ne nous répondra pas et nous continuerons à faire ce que nous pouvons, en petits rongeurs qui tentons de le grignoter. 

Une souris verte qui courait dans l'herbe.... oui, mais tout ça pour finir en escargot torturé, cuit, fini, kaput. 

Je cours pratiquement tout le temps et je ne vois rien passer non plus. Arrêtons peut-être de courir ?

Ah la, la. On est peu de chose !!! (ce poncif leur a échappé !!!Clin d'œil). Le bonheur s'attrape vite à cet âge d'or, heureusement et leur fera oublier le temps qui passe trop vite en effet.

 

 

                                                                  Corine

 

 

 

 



22/02/2020
7 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres