Mi(s)ScellaneaCorine

Mi(s)ScellaneaCorine

Lui, en psychanalyse !

 

 

Je ne me vois pas répéter un article sur un même blog.

Il s'agit de ''la névrose divine'', dont je peux remettre un extrait pour rafraîchir les mémoires (ça date quand même de novembre 2017 et me semble par conséquent nécessaire !) : 

 

(...) (...) "Tout cela lui semble donc fort peu conciliable, mais il y a longtemps qu'il ne cherche plus trop de logique chez ses Schtroumpfs ailleurs que dans le foin du bon sens paysan, ou les mathématiques qui font des bosses (Dieu a toujours de l'arnica sur lui). Se mettre dans des états pareils pour ce en quoi on croit, ou ne croit pas lui semble absurde. D'hommes à hommes, affoler les grenouilles est peut-être le but. De ses milliards d'yeux ouverts, il voit que des bénitiers manquent un peu d'eau. Des ouailles chantent, d'autres coassent et ne l'ont pas vu. Son Esprit essuie la poussière. Ses yeux fermés le restent.   

 

Quand le moral revient, Il ne sait guère comment.

Alors, il y a peu de temps à son aune, sur ses états cyclothymiques, Dieu a lancé un appel qui a fait comme une voix de métal hurlant :

 

 

         « Névrosé 2 %, cherche psy demi-tarif » 

 

 

C'est pas qu'il soit radin. Dieu a toujours été pauvre comme Job et n'a jamais eu le sens des affaires. Le fiston non plus. Mais non ;-)

 

Un mec est arrivé, tout mort, idéaliste, sur-diplômé en Psy. Le mec possédant une maturité, une juste mesure entre l'expérience acquise depuis son décès et celle de sa vie. + le diplôme, ça a eu l'air de coller.

Dieu commença les séances en tant que patient (allégé).

 

 

Ca c’est su, sans que soit sabordé le serment sacré de la déontologie. Ca s’est su quand même, sans sacristie, dans ce huit-clos sans les autres. Ca s’est ouï. Les serments ont sifflé sur nos têtes. Il faut dire que Dieu parle fort. Il y a longtemps qu'il juge qu'il a de bonnes raisons de penser qu'on est sourd, alors il ne se méfie pas.

 

Tout le monde ne voulut pas entendre. 

 

Mais après tout, tout ça nous amène pour de vrai à une question cruciale : SI DIEU EXISTE, CROIT-IL EN SON PSY ?

 

                                                                      Corine 

 

 

Ps : et si le cafard leur prenait à tous deux ? Refusons-nous à une telle hypothèse"

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

Cf desssin : 

 

 

Car Dieu n'a pas de corps. Pour l'analyse, il a eu la politesse d'enfiler une tête et des mains, afin d'exprimer sa douleur plus visiblement, et des pieds pour s'accorder au genre humain. Et des chaussettes. Parce parce que c'est comme ça. Dieu est perfectionniste. 

Il a eu à coeur de ne pas impressionner le psy et que ce dernier se sente un peu comme chez lui.

Le psy l'entendait, certes, mais jamais il ne l'avait croisé dans les couloirs, sous la céleste voute. 

 

 

D'où le lapsus (corps/coeur à l'ouvrage) d'aussi bon goût que "la vie est belle" ! Rigolant 

 

dessin Dieu en psychanalyse  version pour blog.jpg

    

 

 

                                                                                  OU :

Desssin de D psychanalyse 05.08.21.jpg

 

 

 

En réponse à ma chère Marmotte sur FB, au cas où d'autres personnes ici se poseraient des questions sur le genre de ces chevilles (féminin ? Masculin ?), je vous remets l'ensemble en plus gros : 

 

 

pieds agrandis.jpg

 

Si ça, ce ne sont pas des jambes d'homme, il faut courir au centre d'épilation le plus proche ! Clin d'œil Na, na, na, non, pas de Portugal qui tienne !

 

N'empêche que pièce par pièce, Dieu et sa psychanalyse ont été chronophages !!! J'ai même enlevé la marque des chaussettes Rigolant

 

                                                                                              Corine 

 

 



02/08/2021
14 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres