Mi(s)ScellaneaCorine

Mi(s)ScellaneaCorine

Article sans titre

 

 

 

ET MERDDEUU, J'AI PERDU ADJANI !!

 

OU QU'IL EST MON TEXTE DU 30/11 ?

 

 


02/12/2022
0 Poster un commentaire

+ 1 jour

 

 

 

 

 

 

 

 

+ 1 jour.

 

 

Si seulement on pouvait remonter le temps en basculant sur un jour, roulant sur nous et sur lui comme sur des boules de cristal, sans avenir d'orage, faisant éclater les heures comme les bulles d'un bain. La neige qui m'accueillait, ce jour où j'ai crié ma première seconde. La neige de cristal.

Il ne faut pas souffler trop fort sur le verre. Il peut être cassant, joncher le sol, puis vous couper les pieds alors qu'il n'est plus que poussière et larmes d'eau.

 

                                       Corine

 

 

 

 

 

 

 


 


30/11/2022
1 Poster un commentaire

Bonnes affaires bilan au plus court

 

 

 

En cette période de Black Friday qui surexcite nos gourmandises, mon point de vue est celui-ci :

au vu du prix des chaussures, dans la mesure où nous souhaitons respecter l'industrie française, l'écologie et nos goûts,

pour rester économe et écolo,

le plus sage est de maximiser quelques marches pieds nus.

C'est tout ce que j'avais à dire. Voyez, vous avez bien fait de passer :-)

 

                         Corine

 

 

 

 

 

PS : ma recherche endiablée sur les affaires de PC portables serait trop longue et, pour l'instant, peu concluante pour moi et pour le bien d'autrui ! Tout dépend de la précision des critères, des atouts et ce dont on se fiche.


23/11/2022
2 Poster un commentaire

Douceur Charlotte Valandrey et Arno

Ce texte en V m'a tellement fait froid dans le dos que je m'empresse de mettre des images de ce que j'ai fait récemment plus douces

 

 

Charlotte Valandrey revue le 18.10.22 OK (hors Insta).jpg

 

Stupéfiance Charlotte VALANDREY.

C'est tellement rien de rien de lui rendre un petit hommage, car je n'ai pas les mots. Elle a pris la chance qu'on ne lui donnait pas de prendre la parole par des livres.

 

Un joli bébé naissait un 29/11. Une magnifique adolescente promettait au cinéma. Qui pouvait prévoir une vie si difficile, imprévisible ? Et des dos tournés. Elle ne nous montrait que son soleil, ces combats et de son sourire optimiste et frondeur. Estampillée Miss Courage. C'était écrit, mais je ne sais pas pourquoi.

 

 

 

 

 

Arno et accordéoniste mesures originales.jpg

 

 

J'ai légèrement changé le visage d'Arno qui n'a pas ce demi-sourire, j'ai atténué ses cernes, j'ai accentué ses yeux aux couleurs variables (gris, bleus) et en repensant aux premiers mots de sa chanson ''Je veux nager'' : 

''Tu penses que les femmes m'adorent, 

Tu penses que mon nez est pas trop grand",

 

j'ai affiné son nez, par jeu surtout, car, sérieux ou armé de son si polisson sourire, avec ses cernes, avec son nez authentique (pas trop grand !), Arno était beau.  Très, même.

Il y a toutes sortes de beautés. J'aime beaucoup l'insolence négligente de la sienne et celle de sa voix, bien sûr.

 

 

 

Incertain Je ne me souviens pas de la dernière fois où j'ai écrit ''polisson" que je n'ai jamais prononcé, je pense, de ma vie ! Brel doit hanter un coin de la pièce :-)

 

 

 


05/11/2022
9 Poster un commentaire

Ma propre surprise en V

A l'issu de cet exercice spontané, je me suis demandé comment d'avoir pour seul but de caser le maximum de mots en V, ne sortait qu'un être mauvais, vil, justement. Sans doute parce que les premiers mots qui me soient venus en tête étaient ''vétilles'' et ''vicieux" et non "ces vaillantes et vertes vaches dans un champ de vanille" ! (ce qui serait bien plus positif et surtout plus rationnel Clin d'œil)

 

 

 

Votre histoire, une vie de calcul, le vôtre nous aspirant, en aspirant d'autres, comme on gobe des nouilles. De notre vécu, vous visiez d'ériger le vôtre. Vous aviez vue sur nos vies, nos entrevues, vous me conseilliez une retenue. De moi, de vive voix, vous vous disiez émue. Vous, voyeuse, vouvoyant et baisant vos miroirs. Devant quelles vestales ?
Du vernis que vous posiez sur la vertu de vos dessins pervers, existait un vivier de mensonges, une volupté vicieuse vide de fond dans votre verbiage. Une visite dans ma vie par votre vacarme.
Vous vous cachiez, sur des voyelles de bienvenue, puis toquiez aux vitres en pique-assiette,
Puis vous ergotiez sur des vétilles, vitupérant dans votre violence avant de vous vêtir de l'élégance que vous aviez volée, vous, voyeuse.
Pas de vaccin contre le vide, cette fosse où se vautrait votre sourire de vipère. Vous, virale, un mal voilé, aux verts crachats. Vile vampe vorace, vantarde, violeuse de notre paix, ventouse volontaire.

Votre place est vacante, comme vous.
J'entends de nouveau Vivaldi entre fumée et mots de velours. Vaille que vaille.
On me dit que vous êtes une va-nu-pieds.
Je suis redevenue celle qu'il aimait, de vif-argent.

 


Sympathique hein ?

La morale de l'histoire, je pense que c'est qu'on en ressort heureux de ne jamais avoir croisé le chemin d'une telle horreur !

 


05/11/2022
16 Poster un commentaire

Joyeux Halloween et autre chemin

 

 

Je vais finalement mettre un lien vers mon adresse Instagram (en haut) plutôt que de trier ce que je mets ici. 

Mais il y a des moments où je regrette vraiment que les mesures soient si petites sur ''Insta'' : 1080 x 1080, cela réduit parfois vraiment le rendu, les détails. Cette fois, je laisse l'image telle que je l'ai fabriquée, faite de multiples choses que l'on ne voit pas forcément. 

 

 

Hallowwen 2022-2 dialogues.jpg


31/10/2022
7 Poster un commentaire

Equation gravité humour

 

 

 

 

Le savon.jpg

 

 

 

 

''Ce qui ne veut absolument rien dire'' (à l'endroit, ce qui vous évitera d'user votre miroir)

 

!

De-l'art-de-la-maladresse-du-centre-de-gravité-du-savon. Encore une histoire d'eau. Ah la la !

(qui ne l'aurait pas faite ?!!Rigolant Non c'est honteux, je saisInnocent)

 


29/10/2022
8 Poster un commentaire

Je schtroumpf pas ça honnête

 covid scrabble 18.10.22.jpg


27/10/2022
5 Poster un commentaire

Céline, 21

CC 21.10.22.jpg



 

 

 

 

 

I realized a few days ago how far 2007 was. A vertigo. It can't be...


The first sight, the first exchange, the first listening.

 



A rose in one of those books and a heart for them

and some little things I remember well.

Just a dash of technique and maybe my own heart despite my "disrespect''.

 

 

Have a good day if you ever read me.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Je le vois parce que je le regarde et que je sais l'avoir introduit dans ce montage, mais si j'ai laissé l'image en aussi gros plan, c'est pour des éléments comme celui-ci et pour lequel je n'ai fait qu'un détourage graphique, cette fois : 

serre livres mains.jpg

 J'adore ! J'aimerais savoir de qui c'est. 

 

 

 

PS : un commentaire d'Armelle auquel je pensais honnêtement répondre sans problème par la négative m'a conduite à vérifier. J'avais intitulé sommairement ce livre ''Peculiar'' pour ce montage. J'aime vraiment bien cet adjectif, MAIS un livre portant le nom de ''The Peculiar'' existe !!! Mince alors ! Sourire 

Ne me reste plus qu'à le trouver, je verrai bien s'il me plaît ou pas. Comme quoi, Armelle, les questions mènent souvent quelque part !

 


21/10/2022
12 Poster un commentaire

Jugement quelque peu hâtif

Réflexion sur inconnus et jugement.jpg


06/10/2022
18 Poster un commentaire